DUMOULIN MINGUET BRIGITTE
23 Rue Valentin Couturier
69004  LYON
N°TVA :

Se faire aider et accompagner dans les épreuves de l'adolescence

Lorsque grandir est difficile

Passer de l’enfance à l’adolescence, puis à l’âge adulte, c’est modifier son regard sur soi, sur ceux qui nous entourent, sur le monde.

Le corps se transforme, la relation avec les autres jeunes comme avec les adultes change. C’est la découverte de nouvelles expériences de vie : les amitiés, les relations amoureuses, la sexualité mais aussi parfois les actes délictueux, la prise d’alcool, de produits toxiques, etc.

Il arrive souvent que les relations aux parents, à la famille connaissent des tensions, des conflits, de la violence qui font souffrir. Il n’est pas rare que la scolarité en pâtisse.

Tu te sens mal ? Et si nous en parlions ? Quelques consultations peuvent parfois suffire pour soutenir une traversée difficile.

Selon les besoins, il est possible de mettre en place un «petit groupe».

Le «petit groupe», composé de 3 à 6 jeunes, toujours les mêmes, se retrouve à intervalle régulier autour d’un thème qui les intéresse.

Sans avoir peur du jugement de l’autre, le «petit groupe» est un lieu d’échange où chacun-e peut comme il-elle le souhaite s’exprimer ou se taire, écouter les autres participant-e-s. 

Nous nous appuyons sur les situations apportées par les participant-e-s. La «mallette à outils» est diversifiée et créative.

Différences culturelles

Si grandir et évoluer entre plusieurs cultures est une richesse, cela peut également devenir une souffrance psychologique.

Quand les valeurs, les croyances de ton milieu social ou culturel rencontrent des valeurs différentes voire antagonistes, c’est souvent plus compliqué pour grandir.

Quand la couleur de ta peau, les traits de ton visage, ton prénom, ton patronyme marquent une différence avec ceux de ton entourage et montrent que toi, ou ta famille, venez d’ailleurs, c’est parfois plus difficile pour grandir et devenir un-e adulte épanoui-e et sûr-e de soi.

Tu aimerais en parler librement sans crainte d’être jugé-e ou de faire de la peine ?

Si on en parlait ensemble ?

Formée à la psychologie des relations sociales et interculturelles, je porte une attention particulière aux situations où la différence (sociale, culturelle, physique) est une entrave plus ou moins importante dans la vie de la personne.

L’objectif est de trouver ensemble comment vivre mieux ton inter-culturalité, te saisir de cette composante pour enrichir ta personnalité et en faire un atout.

La séparation des parents

Tes parents se séparent. Si cette séparation est avant tout leur histoire, elle est aussi la tienne quand tu te poses des questions diverses, par les réaménagements de ton rythme de vie et de ton (tes) domicile(s).

C’est également ton histoire, quand tu dois faire des choix que tu ne souhaites pas faire, quand dire «oui» à l’un de tes parents peut faire mal à l’autre, quand tu te sens seul-e, abandonné-e, trahi-e, etc.

Parfois, l’arrivée d’un beau-père ou d’une belle-mère bouleverse le nouvel équilibre peut-être encore précaire et c’est douloureux pour toi de trouver une place dans cette nouvelle configuration familiale.

Si on en parlait ?

Découvrir, accepter, vivre son homosexualité

La découverte de ton homosexualité peut faire émerger en toi des doutes, un jugement, la honte, la peur du regard des autres, tu redoutes la réaction de tes parents, de tes proches.

Tu aimerais prendre le temps d’en parler, apaiser tes conflits internes, voir disparaitre tes angoisses ? Vivre plus sereinement ton choix sexuel ?

Dans mon parcours professionnel, une approche des problématiques sexuelles me permet de mesurer quelles en sont les difficultés et apporter une écoute accompagnante.

Souffrir d'un handicap

Si vivre avec un handicap n’est jamais facile, à l’adolescence cette différence peut t'inhiber dans tes relations aux autres jeunes, te paraître injuste, te mettre en colère.

Tu peux dépenser une grande énergie pour la masquer et pourtant… Tu aimerais te montrer, être apprécié-e tel-le que tu es, renforcer ta confiance en toi.

En complément à des rééducations, je reçois régulièrement des jeunes gênés dans leur vie scolaire et personnelle par un handicap. Un suivi psychologique leur permet d’accepter et/ou de vivre mieux leur différence.

Grossesse non désirée

Tu es enceinte – Ta copine est enceinte.

Cette situation vous bouleverse et vous demande de prendre une décision rapidement. Vous avez peur d’en parler à vos parents. Vous ne savez pas à qui vous adresser.

N’hésitez pas à prendre contact avec le planning familial et/ou à consulter une psychologue qui saura vous écouter sans jugement, vous orienter.

Une expérience en centre d’orthogénie et de planification des naissances m’a amenée à rencontrer de nombreuses jeunes filles en grande difficulté lors d’une grossesse non désirée.

En cabinet, deux ou trois consultations peuvent suffire pour un soutien et un accompagnement dans ce bouleversement psychologique.

Vous recherchez à Lyon une psychologue qui puisse vous aider dans l'épreuve du divorce ou de la séparation de vos parents, d'une grossesse non-désirée, etc. ? Je suis à votre écoute et vous accompagne dans les moments les plus difficiles de votre vie.
Top